Mettez de la méthodologie UX dans vos sites web !

Cet article est un article invité écrit par Gladys Cathelain, consultante et formatrice en bibliothèque. C’est le premier d’une série sur la conception d’interfaces web.

Quand on réfléchit à la mise en place ou la refonte d’un site web pour sa bibliothèque ou son réseau, on raisonne en terme de fonctionnalités et on néglige l’usage.

Pour réussir à (re)définir son site, il est utile de connaître son public cible.

Pour ceci il existe des outils, et la méthodologie UX (ou expérience utilisateur) est une méthodologie qui en regroupe un certains nombres : tests, maquettes, interviews…

« L’UX est constituée d’un vaste ensemble d’éléments et de connaissances qui peuvent être le marketing, le visuel, la typographie, les fonctionnalités, le nommage, la cohérence de l’ensemble en passant par les temps de réponse ou encore la compatibilité avec les navigateurs » – http://ux-fr.com/experience-utilisateur-definition

Elle est donc utile aux développeurs, mais aussi aux graphistes et aux rédacteurs des futurs contenus.

Cet article se concentre sur un seul des outils de la méthodologie UX, que sont les personas.

Un persona est un utilisateur cible qui va vous permettre de fixer des priorités et guider vos décisions de conception d’interface & éditoriale.

Wikipedia définit les personas comme des personnes fictives utilisées dans le développement de logiciels informatiques. Il s’agit d’archétypes d’utilisateurs possibles de l’application développée auxquels les concepteurs pourront se référer lors de la conception de l’interface. Les personas s’utilisent donc dans le cadre d’une conception orientée utilisateurs et visent à s’appuyer sur des comportements modélisés à partir d’études et d’enquêtes.

Il est important d’adapter la méthodologie à son contexte. Certains aboutiront à une dizaine de personas, d’autres deux ou trois (5-6 étant la moyenne). Mais il y a une chose essentielle à retenir : chaque internaute doit se sentir accueilli.

Pour cerner un peu mieux ce qu’est un Persona, prenons 2 exemples :

Nouvel arrivant

“Nouvel arrivant dans la commune, je souhaite obtenir des informations sur la bibliothèque. Je fais ma recherche sur Internet et découvre le site de la bibliothèque. Je découvre que la bibliothèque m’offre un bouquet d’activités et de services. Je souhaite me rendre à la bibliothèque et m’y inscrire.”

Ce qui se traduit en document projet par :

“Le butineur”

“Je fréquente régulièrement la bibliothèque. Curieux,  j’aime découvrir de nouveaux documents, regarder les sélections sur les étagères et les tables de présentation quand je viens à la bibliothèque.”

On voit à partir de ces exemples qu’on touche à plusieurs « métiers » : la technique (bande passante, sécurisation des données..), le graphisme, le rédactionnel (horaires d’ouverture, sélections), voire même les développements. On peut établir des personas sans maîtriser ces métiers, et sans établir d’enquêtes lecteurs, en se fiant simplement à la connaissance que l’on possède de son public, et en intégrant les services que l’on propose ou souhaite mettre en place.

Ce travail va permettre de définir le site web de la médiathèque, en prenant en compte toutes ses composantes et surtout, en partant, non pas de fonctionnalités et d’interfaces standards, mais bien des usages et des services.

Et c’est bien cette prise en compte qui fait d’un portail documentaire, votre portail documentaire.

A propos de l’auteur :

Consultante et formatrice, Gladys Cathelain est spécialisée dans la conception d’interfaces web. Elle accompagne les bibliothèques dans la valorisation de leurs outils de communication et services en ligne, en les aidant à définir leurs interfaces par les usages : analyse des freins et motivations, appropriation, priorisation des contenus, mise à jour des technologies et des services.

Après avoir travaillé en médiathèque, dans le domaine de l’Internet citoyen puis chez un fournisseur SIGB, elle a créé en 2011, une structure indépendante, nommée Deuzio.

Share

A propos Gladys Cathelain

Après avoir travaillé en médiathèque, dans le domaine de l’Internet citoyen puis chez un fournisseur SIGB, elle a créé en 2011, une structure indépendante, nommée Deuzio avant de rejoindre l’équipe BibLibre en 2015. Chez BibLibre elle anime des ateliers UX, participe aux développements de Bokeh et mène des actions commerciales. Me contacter : 07.69.84.54.69

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *